Assurance-crédit

Protégez vous

+ de sécurité

Les impayés réduits à néant

+ de facilités

Des relations bancaires plus sereines

+ de confiance

Des relations commerciales plus simples

« Installez un Air-bag pour votre entreprise.

Dites tout simplement non aux impayés. »

L’assurance-crédit : protégez votre entreprise

La pérennité d’une entreprise dépend en premier lieu de sa capacité à recouvrer ses créances. Le poste clients finance tous les autres services et progresse à la mesure de votre réussite.

L’équilibre financier et l’existence même de la société, quelle que soit sa taille, peuvent en dépendre si la somme à récupérer est importante à son échelle.

Malheureusement, nul n’est à l’abri d’un mauvais payeur.

Pour vous prémunir contre ce risque majeur, il existe une solution : l’assurance-crédit.

Reprenons les points-clés de ce mécanisme essentiel à mettre en place.

La notion d’assurance-crédit

Elle vise avant tout à sécuriser la récompense de tous vos efforts : votre chiffre d’affaires.

L’assurance-crédit est une garantie vous protégeant contre les impayés en cas de non-règlement de vos créances commerciales, en France ou à l’international.

Le mécanisme en est simple : si vous subissez un impayé, l’assurance intervient pour vous indemniser à hauteur de la somme concernée.

Pour bénéficier de ce service, il vous suffit de souscrire un contrat d’assurance presque aussi simple que celui de votre habitation auprès d’un organisme agréé.

Bien évidemment, cela se traduit par une réalité plus complexe, et l’assureur-crédit fournit généralement un ensemble de services pouvant être regroupés en 4 catégories :

– la prévention du non-paiement,
– la surveillance des débiteurs,
– la gestion des recouvrements,
– l’indemnisation de vos impayés.

Lorsque l’impayé se présente, un service de recouvrement veille à tenter de récupérer la somme auprès du débiteur de toutes les manières possibles.

Il agira à l’amiable ou par voie judiciaire, en tentant de préserver la relation commerciale que vous entretenez avec le client.

Le fait que vous n’ayez pas à personnifier le recouvrement vous permet en effet de rester courtois et de tenter de négocier d’autres affaires avec le même client – à la condition qu’il finisse par vous payer.

Notez que les services proposés peuvent varier en fonction de votre situation, notamment votre corps de métier, pour couvrir les risques liés aux contrats contraignants par exemple.

« Une entreprise sur 4 dépose le bilan à cause d’impayés. Source 2020. »

L’assureur-crédit vous accompagne

Afin de limiter son propre risque, l’assureur-crédit a tout intérêt à vous fournir des services complémentaires au recouvrement, correspondant aux deux premières catégories de services précitées : la prévention et la surveillance des débiteurs.

En vous accompagnant dans votre développement, le choix de vos marchés et celui de vos clients, il s’assure d’intervenir le moins possible.

Il peut par exemple procéder à une analyse de marché pour vérifier le potentiel de clientèle et l’adéquation de vos projets avec votre produit et votre politique commerciale.

Concrètement, l’assureur-crédit dispose de 3 sources pour évaluer la solvabilité d’une entreprise :

– l’externe (Tribunal de commerce, sociétés d’informations financières) ;
– l’interne : vous, vos comptes ;
– les fournisseurs : des impayés existent-ils déjà ?

Son but principal : suivre la santé financière de vos clients et vous alerter en cas de risque de défaillance de l’un d’eux grâce aux éléments disponibles (derniers bilans et comptes de résultats, procédures ouvertes, solvabilité en règle générale).

L’émission d’avis réguliers sur chacun de vos clients vous permet d’anticiper d’éventuels problèmes, et l’assureur est par ailleurs susceptible de réduire sa garantie sur un client pour lequel il aura détecté un risque important de défaillance.

Comment ça marche ?

La garantie auprès d’une assurance-crédit se déclenche automatiquement pour les encours en deçà d’une certaine limite fixée au contrat.

Si le montant est dépassé, vous devrez faire une demande d’option pour une prise en charge pouvant varier de 60 à 90% généralement.

Concrètement, une fois le délai de paiement dépassé, vous transférez le détail de la créance à l’assureur-crédit, qui lance l’action en récupération. 3 mois s’écoulent généralement avant que vous ne soyez indemnisé.

En ce qui concerne le suivi informationnel, vous pouvez vous inscrire aux portails en ligne mis en place par les assureurs-crédit.

Vous y trouverez les tranches de garanties vous concernant, car vous aussi faites partie des débiteurs potentiels.

Cela vous permettra de vérifier que les organismes disposent des informations actualisées pour évaluer au mieux votre société.

Concernant vos débiteurs,  diverses informations variant selon l’assureur figureront à l’écran, et les messages que vous transmettra le vôtre vous inviteront à vous connecter à son portail pour les consulter.

Pourquoi souscrire une assurance-crédit ?

L’intérêt en est évident, tant que le coût assurantiel en reste raisonnable. Le temps ou le personnel affectés au recouvrement en interne constituent une charge qui peut s’avérer plus importante, sans garantie de succès ni indemnisation en cas d’échec.

Les impayés étant à l’origine d’une défaillance d’entreprise sur quatre, l’assurance-crédit reste le meilleur moyen de prévenir ce risque majeur, avec une meilleure couverture que celle d’un contrat d’affacturage en full factoring.

En complément, votre développement est plus serein et souvent plus efficace, car vous pouvez établir de nouveaux contrats l’esprit tranquille.

Votre assureur-crédit est un partenaire de choix, vous faisant gagner du temps et de l’argent. Les informations qu’il vous fournit peuvent par ailleurs vous guider dans certaines actions, notamment l’octroi de délais de paiement à vos clients.

Ajoutons que sa présence à vos côtés est rassurante pour vos potentiels créanciers.

Les banques et autres sociétés d’affacturage seront plus enclines à vous accompagner dans vos projets si un contrat couvre vos risques d’impayés.

Également, vous n’aurez plus besoin de constituer une réserve destinée à palier d’éventuels impayés : vos fonds pourront être utilisés pour votre développement.

Les points d’attention

Avant de souscrire votre contrat, plusieurs points doivent être étudiés avec soin.

Le premier a trait à votre activité. Pensez à préciser à votre assureur l’ensemble des modalités de vos transactions pour qu’il vous indique si son service couvre bien tous vos besoins.

Prenez également garde au montant de la franchise en cas d’indemnisation. Si l’assureur est arrivé au bout de ses recours possibles et vous rembourse la créance, il peut avoir prévu au contrat une franchise importante. Veillez à vous renseigner en amont pour éviter de mauvaises surprises.

Si vous constatez une diminution de la garantie pour un client important pour vous, voyez si des garanties supplémentaires peuvent être souscrites afin de vous permettre de poursuivre la collaboration.

Il existe également un service de Médiation du crédit aux entreprises qui tente de faire-valoir l’assise financière d’un débiteur pour convaincre l’assureur de lui accorder plus de crédit, dans tous les sens du terme.

Enfin, si le non-règlement a pour origine un litige concernant la réalisation des prestations, le recouvrement ne relèvera pas de l’assurance-crédit. La contestation devra être résolue avant tout, afin que la facture devienne exigible.

Choisissez bien votre assureur

De nombreuses enseignes, généralistes ou spécialisées dans ce service, sont susceptibles de vous proposer un contrat d’assurance-crédit.

Les conditions varient d’un assureur à l’autre, et le contenu des petites lignes pourrait vous surprendre.

Selon la taille de votre entreprise et les sommes en jeu, votre domaine d’activité ou même votre forme juridique, certaines enseignes proposeront des services plus avantageux que d’autres ou à des coûts différents.

Pour être certain de vous y retrouver à terme, le plus efficace en termes de sécurité et de gain de temps reste de faire appel à un courtier, qui sélectionnera le professionnel adéquat en fonction de votre profil et de vos attentes.