Prêt Entreprise

Empruntez sur 60 mois

v

Vos besoins

Le montant désiré

Notre concours

Réponse sous 72h

Vos fonds

Disponible sous 20 jours

« Aujourd’hui, les sources d’emprunt sont multiples. »

Les prêts bancaires

À l’inverse des autres sources de financement, le crédit bancaire a cet avantage de vous laisser seul décideur au sein de votre entreprise, tout en levant des fonds dont le montant peut être élevé.

Évidemment, vous pourriez perdre la jouissance d’un bien mis en garantie, mais votre pouvoir de décision reste intact et intégral.

C’est certainement une raison importante expliquant qu’il s’agit de la forme la plus courue d’obtention de fonds.

L’utilité du prêt d’entreprise

Quel que soit le but poursuivi, le crédit d’entreprise peut répondre à tous les besoins de financement d’une société qui se développe :

  • rachat de parts sociales ;
  • achat de matériel ;
  • gestion de la trésorerie ;
  • développement commercial ;
  • campagne de publicité ;
  • croissance externe ;
  • embauche, etc.

Sauf montage particulier, la forme classique permet à l’entreprise d’obtenir une somme d’argent en contrepartie d’intérêts.

Un remboursement est mis en place, mensuel par défaut et en l’absence de périodicité différente convenue. Chaque versement rembourse pour partie le capital et les intérêts dus.

Différents types de crédits

  • Les crédits à très court terme, dont la durée est comprise en général entre 3 mois et un an. Ils sont utilisés pour faciliter la gestion de la trésorerie, nous y retrouvons le découvert autorisé, le crédit renouvelable, le prêt relais, l’avance de trésorerie ou encore la facilité de caisse ;

 

  • Les crédits à court terme souscrits pour 3 ans maximum ;
  • Les crédits à moyen terme pouvant atteindre une durée de 7 ans ;
  • Les crédits à long terme, plus rarement utilisés dans le cadre de l’entreprise.

Rendre votre projet cohérent grâce au business plan

Vous avez un projet qui va permettre à votre entreprise de se développer, de traverser une crise, de mieux fonctionner.

Quelle que soit votre intention, votre bonne volonté comporte une idée et un but qu’il va falloir expliquer à l’établissement prêteur.

Pour cela, un business plan est indispensable afin d’allier cohérence du discours et efficacité financière.

Il constituera l’élément central de votre dossier de prêt.

Peu évident à bâtir pour le néophyte, le dossier de financement doit permettre au prêteur de comprendre votre entreprise de A à Z sur les aspects économiques bien sûr, mais également organisationnels, financiers et commerciaux.

Avec ces éléments, le banquier aura un niveau d’information suffisant pour être convaincu de votre démarche et de son utilité.

Le business plan mettra également en évidence la viabilité du remboursement que vous envisagez et rassurera ainsi le banquier.

Comment le prêt permettra à votre entreprise de gagner davantage d’argent sur le long terme pour rembourser le prêt ? Si la réponse à cette question est claire et évidente, vous aurez une bonne chance d’obtenir le prêt désiré.

La précision de votre présentation prouvera que vous avez la tête sur les épaules et que vous maîtrisez les tenants et aboutissants de votre démarche.

Enfin, dans le prévisionnel financier que vous présenterez, les données doivent être structurées et vérifiables autant que possible.

L’objectif de chiffre d’affaires doit être cohérent en regard de votre capacité de production.

N’hésitez pas à décrire par ailleurs comment la concurrence est arrivée à obtenir des résultats grâce à un chemin que vous prévoyez de suivre.

Travailler son dossier financier

De nombreux critères entreront en ligne de compte dans l’examen de votre dossier par un établissement bancaire. Citons notamment :

  • votre capacité de remboursement (CAF) ;
  • le montant de vos fonds propres ;
  • la rentabilité de votre affaire ;
  • le chiffre d’affaires réalisé ;
  • les notes du dirigeant et de la société
  • les comparables du marché, etc.

Ce sont ces critères de base qui valident la capacité d’emprunt d’une société.

S’impliquer financièrement dans le projet

Vous croyez à votre projet, vous allez évidemment réussir. Pour convaincre l’établissement bancaire de cette évidence, rien de mieux que de participer au risque pris. Un apport personnel couvrant une partie de besoin de financement constitue un atout certain aujourd’hui.

Prévoyez dans ce cadre un apport de fonds propres couvrant 15 à 30% du montant total du projet.

Votre crédibilité en sera grandement renforcée.

Vous ne possédez pas une telle somme ? Pensez à solliciter votre entourage.

Les acteurs bancaires en France

Le banques de réseau constituent les principales entités qui prêtent aux entreprises mais ne peuvent satisfaire à toutes les demandes des 4 millions de sociétés qui font vivre le marché économique en France !

La BPI accompagne et finance les entreprises avec l’ambition de leur donner le pouvoir et les outils pour voir plus grand et plus loin.

Son rôle prédominant sur la scène nationale en fait un incontournable du financement professionnel. Elle propose des prêts, prêts d’honneur, micro-crédits, garanties.

La particularité de la BPI est d’accompagner le porteur de projet durant son parcours et à tous les stades d’un projet d’entreprise : envisager d’entreprendre, préparer sa création, préparer sa reprise, se développer, transmettre.

Au-delà de l’apport financier, la BPI a une véritable valeur ajoutée en termes de structuration d’idées, de mentors, d’écoute et de réalisation financière.

Un accompagnement pour se poser les bonnes questions, comprendre son marché, construire son business plan, en bref une aide pour réussir.

Les fintechs

Depuis 2014, le monde des « fintechs », abréviation de financial technical, a considérablement métamorphosé le marché des offres financières entreprises en Europe.

Si les offres de prêt entreprise étaient naturellement captées par les banques de réseaux encore récemment, l’arrivée d’une nouvelle génération de financiers ont révélé les solutions bancaires comme trop formatées et rigides.

C’est aujourd’hui un geyser de solutions toutes plus précises et pertinentes les unes que les autres qui est proposé.

Toutes ont pour particularité de « penser » utilisateur pour l’installer dans une sécurité et une utilisation agréable, rapide, efficace.

Le crédit devient entièrement personnalisé et les banques doivent s’adapter pour continuer à capter les flux financiers.

Obtenir son prêt

Un crédit bancaire n’est pas toujours facile à obtenir. Si en outre votre activité est novatrice, vous aurez le plus grand mal à décider le prêteur à prendre le risque de vous suivre.

Mais comme évoqué, un non dans un établissement A n’implique pas un non au sein d’un établissement B. Il sera souvent pertinent de présenter son dossier dans plusieurs banques : une démarche efficace mais extrêmement chronophage et éprouvante. C’est là que le courtier intervient.

La force du courtier en prêt est de bien connaître le client qu’il accompagne, et en parallèle d’entretenir des relations de longue durée avec les interlocuteurs de différents établissements prêteurs. Il pourra dès lors présenter votre dossier seulement dans les banques les plus à même d’accéder à votre demande. Il  mettra  également en avant les qualités intrinsèques de votre entreprise et en augmentera les probabilités de réussite.

Vous connaître

Mettre en place un emprunt, une dette, c’est découvrir les besoins de l’entreprise, ses stocks, ses encours clients, ses encours fournisseurs, ses charges, ses dettes, sa masse salariale, toute la vie de l’exploitation, ses rapports avec ses banquiers et organismes sociaux.

Constituer une offre sur mesure permettra d’augmenter considérablement les chances de réussite du projet. Il est donc également dans l’intérêt du prêteur d’avoir en face de lui l’expertise d’un courtier qui en maîtrise tous les tenants et aboutissants.

Une expertise du prêt

Obtenir un prêt est un métier.

Vous êtes, en tant que gérant d’entreprise, un expert dans votre domaine.

Le pilotage d’une entreprise et la surveillance de sa santé financière n’a probablement plus de secret pour vous, mais la banque n’examinera pas forcément les mêmes points que vous.

Le courtier a pour expertise l’assistance à obtention de prêts et mérite que vous lui prêtiez attention.

Les mécanismes de calcul et de décision au sein des établissements bancaires sont d’autant plus complexes qu’ils varient selon les banques.

La forme du dossier, les démarches à effectuer et les délais par exemple, ne sont pas les mêmes d’une banque à l’autre.

Un dossier solide demande de se tourner vers les bons organismes et de fournir des éléments précis, que ce soit pour la création ou la reprise d’une entreprise, ou pour le financement d’un besoin de trésorerie.

Associer les bons éléments selon sa situation est essentiel mais pas évident.

Bien connaître chaque process est une expertise que votre courtier possède, à la différence de vous.

En outre, si vous êtes confronté à un refus, le courtier comprendra précisément quels critères ont fait défaut et pourra vous aider à améliorer votre dossier en conséquence.

Comparer les offres

Il se peut que vous soyez amené à comparer les offres de plusieurs établissements bancaires. Même votre courtier peut vous proposer de choisir entre 2 offres bénéficiant d’avantages distincts. Basez-vous en premier lieu sur l’appréciation du taux effectif global (TEG).

Mentionné sur tout contrat de crédit, il comprend l’intégralité des frais relatifs au prêt (intérêts, frais de dossier, assurance, commissions).

Le TEG est plafonné par le taux d’usure, et s’il s’agit d’un prêt à amortissement échelonné, les modalités de l’amortissement de la dette sont prises en considération dans son calcul.

MDH Conseil

Courtier expérimenté, MDH Conseil vous permet d’obtenir des prêts avec une durée de remboursement comprise entre 6 mois et 7 ans, sans caution personnelle.

Le taux d’intérêt est compris entre 2 et 7% par an et la décision est prise dans les 72H.

Le virement des fonds sur votre compte intervient sous 20 jours.

Parce que les trois premières années de vie d’une entreprise sont déterminantes, nous proposons également des solutions personnalisées d’accompagnement (conseil, parrainage, mentorat).