11,6 milliards d’euros levés en 2021

la French Tech explose tous ses records.

Avec 784 opérations (+26% par rapport à 2020) et 11,57 milliards d’euros levés (+115%), les levées de fonds des startups françaises ont encore explosé tous les records en 2021.

Mais si la région parisienne s’affirme comme l’une des places fortes de l’innovation mondiale, le dynamisme tricolore n’est pas une exception, loin de là : l’explosion des investissements dans les startups est globale et la France reste à bonne distance en Europe du Royaume-Uni et même de l’Allemagne.

Décryptage.

En 2020, ni le Covid-19 ni les confinements n’avaient réussi à empêcher la French Tech de battre ses records de levées de fonds.

Alors en 2021, avec la reprise mondiale et l’accélération de la transformation numérique post-Covid, il n’est pas étonnant d’atteindre de nouveaux sommets.

D’après le baromètre annuel du capital-risque du cabinet de conseil EY, les startups françaises ont levé l’an dernier 11,57 milliards d’euros pour 784 opérations, soit une progression spectaculaire de 115% en valeur (5,4 milliards d’euros en 2020) et de 26% en volume (620 opérations en 2020).

« Tous les records sont explosés, c’est historique », commente auprès de La Tribune Franck Sebag, associé chez EY et auteur de l’étude. « Cela montre que la France est vraiment devenue une place forte de l’innovation mondiale, et que Paris notamment consolide sa place dans les villes les plus innovantes », ajoute-t-il.

12 nouvelles licornes, un record.

Parmi les multiples accomplissements de la French Tech en 2021, l’écosystème a engendré pas moins de 12 nouvelles licornes (ces jeunes entreprises tech non cotées et valorisées à plus d’un milliard d’euros), contre seulement 3 en 2020 et 3 en 2019.

Il s’agit des fintech Ledger, Younited, Sorare, Swile et Lydia, des assurtech Alan et Shift Technology, des places de marché en ligne Vestiaire Collective, Back Market et ManoMano, de la proptech IAD et de la plateforme pour les dentistes Dental Monitoring.

Le compteur de licornes est ainsi passé de 9 fin 2020 à 21 fin 2021. Ce n’est pas fini.

Pas plus tard que ce lundi 17 janvier, il grimpe à 25 avec la levée de fonds de la startup Exotec puis à 26 mardi 18 avec l’annonce, selon nos sources, d’une nouvelle opération.

La France a également perdu une licorne en 2021, OVHCloud, mais ce n’est pas une mauvaise nouvelle : le champion français du cloud est entré en Bourse sur Euronext en octobre dernier.

Cela constitue en fait un autre accomplissement majeur pour la French Tech, car la tech française a enfin retrouvé le chemin des marchés après des années de disette.